Comment savoir quand on peut tomber enceinte ?

Pour mieux comprendre le fonctionnement du cycle menstruel chez les femmes et de connaitre le bon moment pour concevoir un enfant, il faut savoir distinguer les termes fécondation et ovulation. Selon une étude menée par des scientifiques, il a été prouvé de nombreux couples ont des difficultés à concevoir un bébé en raison de l’ignorance des meilleurs moments pour avoir des relations sexuelles. Mais comment déterminer le bon moment pour tomber enceinte ?

Concevoir un enfant durant la période d’ovulation

Afin de maximiser sa chance d’avoir un enfant, il faut savoir comment calculer son cycle d’ovulation. En effet, certains couples ont décidé de pister l’ovulation de la femme. De nombreuses possibilités s’offrent à eux dans ce cas. Ils peuvent se fier aux aides extérieures. La femme peut également rester à l’écoute de son corps pour pouvoir calculer sa date d’ovulation. Dans cette optique, il existe de nombreux signes de l’ovulation qui sont facilement reconnaissables. Durant la période de l’ovulation, la glaire cervicale se change et devient moins épaisse, moins filante, mais de plus en plus abondante, transparente et gluante. Vous pouvez même l’étirer entre vos doigts. Il est possible de reconnaître la glaire de l’ovulation en appliquant la méthode Billings.

Ensuite, la température du corps de la femme s’accroît durant la période de l’ovulation. Cela dure en moyenne 10 jours. Pour vérifier cela, créez votre propre courbe de température. De cette manière, vous serez en mesure de dresser le meilleur moment de fécondité et propice à la conception d’un enfant. Le corps libère des hormones durant la période de l’ovulation. Celles-ci favorisent l’augmentation de la libido. Cela intervient précisément trois ou quatre jours avant l’ovulation.

Un autre signe assez difficile à déceler, mais qui marque que le moment pour tomber enceinte tombe à pic, c’est la modification de position du col de l’utérus. Si vous avez envie de connaitre que votre col de l’utérus se trouve en phase d’ovulation, mettez-vous en position accroupie et introduisez deux doigts dans votre vagin. Si le moment d’ovulation a bien commencé, le col devrait être ouvert, droit et haut.

Tout savoir sur la fécondation

La fécondation représente une phase d’une importance capitale en matière de reproduction sexuée. Au cours de cette étape, le gamète mâle s’associe avec celui de la femelle en vue de constituer l’œuf ou zygote. C’est l’ovule qui joue le rôle du gamète femelle et le spermatozoïde, le gamète mâle. De même, ce sont les spermatozoïdes renfermés dans le sperme envoyé dans la cavité vaginale de la femelle qui vont arriver joindre l’ovule. L’un d’entre eux seulement qui pénétrera dans l’ovule. L’ovocyte devient hermétique à l’entrée des autres spermatozoïdes après la pénétration. Cette fusion permet ensuite de développer un seul œuf.

La fécondation fait référence à la phase de l’association d’un spermatozoïde et d’un ovule. Cela va donner naissance à une seule cellule qui formera après l’embryon. Il existe une diminution soudaine du taux d’hormone et apparition de la menstruation en cas d’absence de fécondation. En revanche, une production de l’HCG ou hormone spécifique de la grossesse survient en cas de fécondation. Grâce à cette situation, la production des autres hormones sera maintenue et l’endomètre sera intact, permettant au futur embryon de s’y installer correctement.

Tomber enceinte durant la période de fécondité

La période de fécondité indique, en effet, le meilleur moment pour concevoir un enfant. Cette durée s’étale généralement le jour avant et après l’ovulation. Autrement dit, cela se situe entre le 4e jour avant la période de l’ovulation et prendra fin 24 heures après. Pour un cycle menstruel normal de 28 jours, les moments les plus propices à la fécondation sont trois jours avant et une journée après le quatorzième jour du cycle.

Néanmoins, une fécondation in vitro peut être pratiquée lorsque cette fécondation ne peut se manifester de manière naturelle. Cette opération sert principalement en la constitution d’un œuf en dehors du corps de la femme. L’œuf sera ensuite émis dans l’utérus de celle-ci.

Comment déterminer la date de l’ovulation et la période de fécondité ?

Un cycle menstruel normal s’étale sur une période de 28 jours. Vous allez pouvoir connaître la période de fécondité à partir de la date d’ovulation. Mais comment calculer son cycle d’ovulation ? Sachez que l’ovulation dure généralement en 24 heures et fait référence à la délivrance de l’ovocyte par l’ovaire. Sur un cycle menstruel régulier de 28 jours, c’est le 14e jour qui marque le moment le plus fertile. En parallèle, le premier jour des règles représente le premier jour du cycle et l’ovule s’expulse normalement 14 jours avant le commencement des règles suivantes. Pour celles qui ont des cycles irréguliers, il s’avère assez difficile de prévoir la date des prochaines menstruations et de calculer son ovulation. Dans ce cas, le recours à des tests d’ovulation ou à une courbe de température peut être des solutions envisageables.

Le moment propice s’étale généralement avant et après la période d’ovulation. En d’autres termes, cela aura lieu entre le 4e jour avant la phase de l’ovulation et se termine un jour après le 14e jour du cycle.

Quels équipements choisir pour sa maison ?
Comment bien choisir son animal de compagnie ?