Folkore : l’histoire de Bécassine, la nourrice bretonne !

L’histoire de folklore de la nourrice bretonne

Les folklores sont de tradition ancienne qui sont faites de l’antiquité et l’utilisation de cette tradition continue jusqu’à maintenant grâce à la transmission orale et l’imitation des peuples anciennes vers les peuples aujourd’hui. Le folklore est sorte de nourrice des enfants et de l’histoire de bécassine des oiseaux de l’enfance et de jeunesse. La nourrice est une deuxième mère d’un enfant ou de plusieurs enfants avec la protection maximum des enfants par leur nourrice. Le folklore est l’ensemble des productions collectives qui se révèle par la voie orale et par l’imitation d’une génération à l’autre provenant d’un peuple. Le folklore est l’ensemble des productions collectives qui se révèle par la voie orale et par l’imitation d’une génération à l’autre provenant d’un peuple.

Définition du folklore

Le folklore vient du mot l’anglais folk qui est des peupleset traditions. Le folklore est l’ensemble des productions collectives qui se révèle par la voie orale et par l’imitationd’une génération à l’autre provenant d’un peuple. Ces arts et traditions populaires interprètent la culture littéraire comme les contes, les récits, les chants, les musiques et les croyances ;la naturaliste comme les rites, les costumes, les danses, les décors, les représentations, et la matérielle comme l’habitation, l’outillage, les techniques, les instruments, etc. Le folklore est une discipline scientifique avec l’ethnologie et la muséographie.

L’historique de folklore

Vers la fin du XVIIIe siècle, en Europe la commission pour le folklore s’accroit dans la situation dans le romantisme nationalisé et de l’apparition des pays européens. Pour un homme de renommé international, les groupes paysannes sont toutes fois les conservateurs et surveillants, c’est-à-dire la protection et la surveillance de quelque chose ou de quelqu’un(e) par exemple la nourrice des enfants Dans une image internationaliste, Herder soutient que la protection de chaque peuple qui a son génie unique et singulier s’est fait par Herder, il faut protéger les gens qui sont célèbre.

Adaptation du folklore dans d’autre pays

En 1846, l’anglais William Thom introduiteterme folklore en Grande bretagne, il a changé  l’ancienne formule par la populaire antiquités. Ensuite le terme est rapidement interprété dans les langues suivantes scandinaves, ainsi qu’en allemand, par l’expression Volkskunde. Ensuite le terme est repris de nouveau en français de l’expression traditionniste, l’ancien terme anglais a été rapidement abandonné. Ensuite en France, Arnold Van Gennep développele terme d’une base systématique pour l’étude scientifique du folklore. Parfois, les religieuses utilisent aussi du folklore pour l’éducation religieuse. Il y a la bécassine qui fait la transmission des relations entre Dieu.

Crèche à Paris : combien y a-t-il de place en crèche dans la capitale ?
Emploi du temps trop chargé : confier ses enfants à une babysitter de confiance